mercredi 23 octobre 2013

Eric Maddox acclamé lors d'un match de football américain

Tandis que les spéculations sur le tournage du film Mission: BlackList #1 vont bon train, dimanche 21 octobre lors du match de football américain affrontant Kansas City et Houston Texas, Eric Maddox, soldat et surtout auteur de Mission: Blacklist #1, a été honoré par les Chiefs, équipe de Kansas City.

En effet, la chaîne d'information 41 Action News a suivi l'événement et à interroger "l'interrogateur" comme ils l'appellent aux Etats-Unis.
Voici donc le lien pour la vidéo ainsi que l'article publié sur leur site.
Comme d'habitude, traduction maison.

Source 1 (41 Action News)
Source 2 (missionblacklist-film.com, blog partenaire)

 
 "Un fan des Chiefs honoré pour le travail qu'il a fourni dans la capture de Saddam Hussein

La star de Twilight le dit fascinant.

KANSAS CITY, Mo - Les Chiefs de Kansas City ont honoré un soldat sergent de l'armée des Etats-Unis avant le match de football de dimanche.

Eric Maddox, qui était à Kansas City pour visiter sa famille ce dimanche, fut acclamé par la foule lorsque celle-ci a entendu que son incroyable histoire allait être adaptée au cinéma.

Lors de sa mission de six mois en Irak en 2003, Maddox est devenu interrogateur et a été la tête pensante derrière la capture de Saddam Hussein.

Les tactiques non conventionnelles de Maddox et son approche non violente l'ont amené à réaliser des centaines d'interrogatoires et, finalement, la capture du dictateur.

"Je n'avais pas d'expérience, aucune expérience en interrogatoires," Maddox dit.

Mais il a vite réalisé que le réseau caché de terroristes sur lequel comptait Saddam Hussein consistait de citoyens iraquiens normaux.

Il eut tous les détails sans même avoir recours à la torture.

"Nous avons remonté le réseau des individus non recherchés et inconnus," Maddox expliquait. "Cuisiniers, amis, partenaires de travail."

Dans les heures qui ont suivies son départ d'Irak le 13 décembre 2003, Maddox indiqua la position exacte de la cachette de Saddam Hussein à Tikrit.

Maddox prit l'avion alors que les forces spéciales utilisèrent ses informations pour faire le raid d'une ferme iraquienne. C'est à cet endroit qu'ils trouvèrent leur plus grande cible, "l'as de pique".

Maddox se souvient d'avoir été enchanté, "non seulement parce que le garde du corps leur avait donné l'information mais aussi parce que l'équipe ne trouvait pas Saddam alors le garde leur a montré le trou, et a cherché dans le sol la corde l'ouvrant."

Un Saddam hébété se rendit. La mission de Maddox finit quelques heures auparavant.

Cette célèbre capture est désormais, neuf ans plus tard, sur le point de rendre Maddox célèbre.

Hollywood fait désormais de l'histoire intrigante du sergent Maddox un film, avec l'aide de la star de Twilight, Robert Pattinson.

Pattinson et Maddox ont passé des heures ensemble. Pattinson a appelé Maddox "l'une des plus fascinantes personnes qui m'ait été donné de rencontrer."

Maddox vient juste de terminer sa huitième mission avec à son actif 2700 interrogatoires.

Il est père de quatre enfants et s'apprête à avoir son nom en pleine lumière, un sergent de l'armée autrefois inconnu derrière une mission historique.

Maddox a révélé le secret derrière ce succès, "j'adore disséquer le cerveau d'une personne. C'est le but, la traque, c'est une traque addictive et j'aime ça."

Le film, adapté du livre de Maddox, Mission: Blacklist #1, est attendu dans les salles l'année prochaine."

Comme vous pouvez le constater, pas d'énormes révélations sur le film mais tout de même une grande fierté pour ce soldat pas comme les autres.
Je ne sais pas si certains d'entre vous ont pu lire le livre mais entrer dans la tête d'Eric Maddox est, je pense, l'une des choses les plus intrigantes et des plus intéressantes qu'il m'ait été donné de lire jusqu'à présent.

En tout cas, chapeau bas à cet homme hors du commun, en espérant qu'il pourra participer au tournage d'une manière ou d'une autre! L'équipe du film pourra certainement utiliser sa personnalité et ses talents pour rendre son histoire plus réelle que jamais.

Et n'oublions pas de croiser les doigts pour un tournage proche.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire