lundi 11 juin 2012

Eric Maddox raconte...

Chose promise, chose due,
Voici une écoute (en vidéo) d’une interview d’Eric MADDOX à la radio… Il nous révèle quelques détails sur le projet et sa rencontre avec Robert PATTINSON (qui s’est donc passée en face à face et pas au téléphone comme je l’avais dit précedemment).
Traduction maison donc pas littérale.
Bonne lecture ;)



"Présentateur: Mais ensuite, vous êtes parti là bas, en Afghanistan et vous vous retrouvez avec des gens qui travaillent pour vous, pour votre livre qu’ils vendent peut être… Je ne sais pas vraiment comment tout ça fonctionne mais votre livre va tout de même subir le traitement Hollywoodien, racontez nous tout ça Eric.

Eric: Eh bien, il y a environ deux ans, une équipe a acheté les droits de mon livre voulant en faire un film. A partir de là, ils ont fait appel à un scénariste, Erik Jendresen qui a notamment écrit le scénario de Band of Brothers, puis à un réalisateur et à des producteurs… Ils viennent juste de prendre la décision, je crois que c’était en mai, de faire participer Robert Pattinson pour le rôle principal du film et…

Présentateur: Il s’agit de l’idole des filles, l’acteur du film Twilight…

Eric: Exact !

Présentateur: C’est assez énorme ! Avez-vous eu un mot à dire sur le choix de l’acteur hollywoodien qui allait jouer Eric Maddox?

Eric: Eh bien, ils m’ont fait part de leur décision finale… Je les ai laissé faire tout le travail et puis je ne suis pas, comme je l’ai dit, je suis revenu aux Etats-Unis et j’ai été très occupé, alors je les ai laissé faire ce qu’ils pensaient être la meilleure chose à faire… Et lorsque j’ai eu vent de la décision finale, pour moi, il n’y avait pas vraiment à réfléchir, peu importait, quoi qu’il est fait pour faire partie de ce film, je pense que c’est merveilleux et je lui offre mon total soutien.

Présentateur: C’est fabuleux ! Et ont-ils déjà un planning de tournage ou une idée de date à laquelle le film sortirait en salles?

Eric: Je n’en ai aucune idée pour la sortie en salles mais ils pensent commencer le tournage en fin d’année, apparemment ils seraient en ce moment au Festival de Cannes pour tenter de vendre le film aux financiers… Je pense que tout va bien, comme je l’ai dit, je ne sais pas exactement tout ce qu’il se passe sur le projet mais il me semble qu’il y a effectivement un planning de fait.

Présentateur: C’est fabuleux ! Eric Maddox est notre invité aujourd’hui et son livre Mission: Black List #1 va être adapté sur grand écran. L’histoire est tellement intéressante qu’il est impossible qu’Hollywood rate le coche. Il s’agit de l’histoire, vécue de l’intérieur, de la traque de Saddam Hussein et surtout racontée par l’un des soldats responsable de sa capture. Pour l’heure, accueillons Mary Ann, tu es en ligne avec Eric Maddox.

Auditrice: Bonjour, bon après midi ! Tout d’abord j’aimerais vous remercier pour le service que vous avez rendu au pays.

Eric: Merci Mary Ann. En fait, ma fille de deux ans et demi s’appelle Mary alors j’aime vraiment beaucoup votre prénom!

Auditrice: Oh merci ! Ma question est la suivante, comment comptez-vous adapter votre livre, allez-vous filmer en Iraq sur des sites où l’action s’est réellement passée? Avez-vous rencontré Robert Pattinson? Vous avez dit que vous n’aviez pas vraiment joué un rôle dans la décision finale mais avez-vous cependant eu un face à face avec lui ?

Eric: Hum. Première question, il y aura effectivement certains plans de lieux en Iraq, ils l’ont décidé pour sûr. Hum, donc bon, ainsi soit-il. Hum. La seule requête importante que j’ai pu faire est qu’ils gardent l’histoire intacte et le réalisateur Jean Stéphane Sauvaire a été clair là-dessus, ils vont tout faire pour coller à l’histoire réelle et c’est une des choses qui me tient à cœur et sur laquelle je suis intransigeant… Et j’ai effectivement rencontré Robert Pattinson avec qui j’ai discuté pendant 14 heures…

Présentateur: Wow!

Eric: Ce mois-ci, lorsque je suis revenu d’Afghanistan. Ce niveau d’engagement dont nous parlions par rapport à cette star, très connue, et nous nous sommes parlés pendant 14 heures, il a exposé son point de vue sur le projet, il a posé des questions approfondies et il était totalement concentré sur ce projet par rapport à lui, par rapport à ses besoins, et de là, j’ai réalisé que ce gars était vraiment dédié à son travail et il n’a pas peur de travailler pendant des heures… Enfin, c’est ce qui m’a fait comprendre qu’ils avaient choisi la parfaite équipe pour ce projet.

Présentateur: Mary Ann, merci pour le coup de fil!"

Aucun commentaire:

Publier un commentaire